Trêve estivale...

27/07/2020


-------------


Malgré remaniement, nouveaux ministres et ministères, dossiers chauds et moins chauds, c'est bien la pause estivale qui se profile pour au moins 2 à 3 semaines. Et comme à l'accoutumée, voici nos récents éditos.


Bonne(s) lecture(s)


Rappels :


En souscription à conditions préférentielles, l'ouvrage HLM, mon amour à commander ICI.


Testez gratuitement et sans aucun engagement la Lettre HCL : Une adresse mail professionnelle et 3 clics... Offre d'essai temporaire


---------


HCL 533 - 29 juin 2020


Les élections municipales ont réservé quelques surprises, bonnes et moins bonnes, à des personnalités qui fréquentent parfois nos colonnes.


Le président de l’AdCF, Jean-Luc Rigault (Union du centre) battu à Annecy.


A Toulouse, celui de France Urbaine, Jean-Luc Moudenc (Divers droite) réélu de justesse à Toulouse.


Thierry Repentin (Divers gauche), ex M. Logement du Pouvoir précédent, actuel président du CSCEE, élu à Chambéry, la ville de son ancien mentor Louis Besson.


Cédric Van Styvendael, président de Housing Europe, dirigeant HLM, élu à Villeurbanne.


Pour ne citer que ceux-là…


L’autre surprise est ce que beaucoup qualifient de « vague verte » ! De grandes villes seront dirigées par « des écolos », souvent en association avec une gauche à géométrie variable.


Et un dessin de Rodho (sur Twitter) pour illustrer les interrogations pour la suite de cette « vague verte » …







Dernière(s) heure(s)



En plein « bouclage » de cette livraison de votre Lettre HCL, on attend les décisions du Président Macron à la suite des propositions de la https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/


Et les voici quelques petites heures après : https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/06/29/le-president-emmanuel-macron-repond-aux-150-citoyens-de-la-convention-citoyenne-pour-le-climat


On retient que l’exécutif valide, à l’exception de 3 mesures qui ne concernent pas directement nos sujets Logement,  l’ensemble des propositions de la Convention. Il les proposera au Parlement, et très rapidement il semble bien. Julien Denormandie avait déjà un peu mangé le morceau sur un point sensible, celui de l’obligation de rénovation énergétique des logements… Affaire(s) à suivre…


Rappel : les « 3 objectifs Logement » https://lexcity.fr/2020/06/24/propositions-logement-de-la-convention-citoyenne-sur-le-climat-lireletexteplutotquelescommentaires/


-----------------


HCL 534 - 6 juillet 2020


On ne sait si Edouard Philippe se considère « recasé » au Havre comme le suggère notre dessinateur mais il part en laissant à son successeur quelques dossiers épineux, parmi ceux que nos lecteurs suivent ici avec nous.


La relance du Logement (chute de moitié des permis et des mises en chantier de logement durant le confinement) reste à inventer, les suites de la crise pour les locataires en difficulté et les hébergés ne sont pas (encore) évaluées ni intégrées (par Bercy au moins nous dit-on), le levier constitué par Action Logement est largement paralysé du fait d’une gouvernance défaillante et l’installation tardive des exécutifs du bloc communal -sans parler des réticences, réelles ou supposées des maires « verts » - n’est pas de nature à accélérer les décisions.


On attendra la désignation officielle du nouveau gouvernement et l’identité du ou des titulaires des portefeuilles ministériels concernés. Julien Denormandie, qui fut abord secrétaire d’Etat, ne cache guère son envie de changement. Mais bon, le suspense devrait être de courte durée.


Affaire(s) à suivre !


-----------------


HCL 535/536 - 20 juillet 2020


Un numéro double cette semaine. Non pas que notre actualité ait été si dense mais bon, malgré la période au cœur de juillet, la sortie du confinement et le remaniement ministériel auront fourni de la matière.


Emmanuelle Wargon est donc notre 7ème ministre du Logement depuis le lancement de la présente formule HCL, donc en à peine plus de 10 ans ! Elle n’est que « déléguée » et le logement et la Ville sont de nouveau séparés, le premier passant sous la tutelle de l’Ecologie. Ces changements devront être digérés alors que l’on pouvait s’attendre, en cette période de préparation de la relance, à une stabilité organisationnelle au moins, non ?


Elle n’ira pas à Bordeaux fin septembre pour un baptême du feu face aux acteurs du Logement (et principalement du Logement social). C’est que, comme on vient de l’apprendre, le Congrès HLM, incontournable rendez-vous annuel, est annulé ! La forte implication du top management de l’USH pour le maintien du Congrès de Bordeaux – démenti le lendemain de sa confirmation -  pourrait lui valoir quelques reproches au moment où l’institution entre en phase de campagne pour une nouvelle présidence. D’autant que le pilotage Rue Lord Byron (le siège à Paris du Mouvement HLM) est de plus en plus marqué par une volonté de contrôle interne et externe (HCL en fait parfois les frais, on en reparlera certainement) curieusement très éloignée des principes que l’on y revendique en tant que grande organisation au service de l’intérêt général…


Et à Bordeaux, la nouvelle ministre aurait aussi pu rencontrer les nouveaux exécutifs locaux et comprendre leurs attentes en matière de Politique Logement. C’est que les territoires, leurs cadres et élus viennent traditionnellement en nombre à tous les congrès HLM. Mais les équipes nouvellement installées au sein des collectivités locales ne manquent pas de sujets tous plus chauds les uns que les autres. Les vacances seront courtes !


===================

Image Trêve estivale...