Quel été !

22/06/2020


--------------


Quel été que celui qui s'annonce, non ? Et y aura-t-il de vraies suites aux propositions de la Convention citoyenne ? Elles font déjà débat...
Et comme d'habitude, voici les éditoriaux de la période passée depuis le début de #deconfinement :


HCL n° 527 - 18 mai


Cette première semaine de déconfinement semble s’être déroulée plutôt correctement, même si bien des incertitudes demeurent pour les prochaines…


Toujours aucune impulsion nationale pour mettre en place des mesures directes d’aide aux impayés locatifs des ménages. Les statistiques seront lentes à rassembler et compiler, d’autant que les effets concrets ne se feront sentir « à plein » qu’au mieux au mois de juin.


Côté Logement social, pas de données globales divulguées et on en reste à des annonces de traitement « soft » (et pas inutiles, bien sûr) comme des étalements de dettes, des reports de charges et pauses des expulsions. Dispositifs probablement insuffisants si on en croit bien des alertes associatives. Et les signaux ne sont pas bons : les impayés des filiales HLM Action Logement (avant consolidation complète des chiffres d’avril) - ont déjà augmenté de moitié (de 4 à 6%)… et en Seine-Saint-Denis, certaines informations font état d’impayés HLM passant de 12 à 18%.


La sphère publique locale reste largement dans l’incertitude au moment où ses troupes sont fortement mobilisées (par exemple avec les écoles) et où l’on compte sur elle pour la relance, notamment du Bâtiment.


Et dans le même temps, les chroniqueurs, spécialistes autoproclamés et autres acteurs souvent mineurs ne se lassent pas d’envisager le futur de l’immobilier (le Logement, mais pas que) et de gloser dans la presse et sur les réseaux sociaux, très majoritairement, pour une superbe (et rapide) reprise. Soit…


On s’est déjà interrogé dans ces colonnes sur une possible méthode Coué. Affaire(s) à suivre !


---------


HCL n° 528 - 25 mai


Encore une semaine très courte au mitan de ce joli mois de mai : votre lettre HCL est plutôt mince !


C’est qu’en plus des congés et des ponts, du télétravail et du déconfinement progressif, les opérateurs (et l’Etat) sont plutôt dans l’attente.


Attente de la mesure, voire la découverte des conséquences de la crise actuelle… et donc attente des mesures à inventer, discuter, proposer ou mettre en œuvre.


Beaucoup attendent et demandent à l’Etat, même ceux qui d’ordinaire lui suggèrent de restreindre son action. Affaire(s) à suivre !


-----------------


HCL n° 529 - 1er juin


Une semaine complète se termine mais ce lundi « journée de solidarité » est encore souvent férié…


Bref, voici votre Lettre HCL qui signale pas mal de documentation(s) et d’analyses.


L’actualité proprement dite que l’on scrute ici pour vous reste d’un calme de saison malgré les discours et souhaits sur la « reprise ». Ni les parcs et jardins, ni les terrasses « du Logement » ne rouvrent ces jours-ci. D’ailleurs, le nerf de la guerre commence à manquer pour beaucoup et ses généraux (les banquiers) le savent bien, eux qui ne jouent que gagnant. « La solvabilité des futurs emprunteurs ne va pas s’améliorer » nous chuchote un financeur privé spécialisé qui commence à voir poindre un nombre anormalement élevé d’incidents…


Loyers, crédits à la consommation, emprunts logement : même combat ?


Affaire(s) à suivre !


-----------------


HCL n° 530 - 8 juin


La question d’un traitement national des impayés de loyer, « bombe à retardement » pour bien des observateurs, reste encore peu abordée : on a profité (ce lundi matin !) d’une audio-conférence de presse consacrée aux actions estivales dans les quartiers pour interroger Julien Denormandie. Pour lui, « abonder les FSL, ce n’est pas le sujet » (lire page 12).


La période est propice aux études sur les français et leur logement, notamment à la lumière des exercices plus ou moins heureux du confinement… Une constante, sur le mode « enfoncer une porte ouverte » : le vrai luxe, c’est l’espace ! Ce même titre est repris au mot près dans deux études signalées cette semaine.


Et on ne cesse de lire et d’entendre des analyses et prévisions d’un retour vers le village, voire la ruralité et la campagne verdoyante. Le rat des villes veut-il vraiment rejoindre le rat des champs ?


 


-----------------


HCL n° 531 - 15 juin


Qui ne prépare ses propositions de relance, sortie de crise ou de marche à suivre pour le « monde d’après » ?


Les candidats ne manquent pas, notamment dans les secteurs qu’HCL suit pour vous. C’est souvent légitime, quelquefois à contretemps et aussi hélas un exercice obligé pour exister (avec les encouragements des équipes de comm’). Bref, il faut faire le tri et il n’est pas certain que le meilleur émerge de la cacophonie qui se prépare.


Et encore moins que le Pouvoir entende.


Le monde des collectivités locales fait ses comptes - ils ne sont pas bons du tout – et souhaite présenter la facture à l’Etat !


Celui des Hlm ne fait même plus semblant d’être uni au sein de son Mouvement.


Le bâtiment, déçu des mesures publiques annoncées, à plusieurs voix, propose, réclame voire exige. Et parfois vocifère…


Et le Président, dimanche, s’est félicité de son action : il a bien raison, ça aurait pu être pire !


 


-----------------


HCL n° 532 - 22 juin


Bon, c’est l’été et même la météo – qui l’avait annoncé bien plus tôt – le confirme. L’annonce de la torpeur bien française de la période estivale reste cette année hasardeuse. Que va-t-il se passer, ici et là, au sortir incertain de la crise #covid-19 ?


Les élections municipales à dénouer complètement sous huit jours… La perspective d’un remaniement qui agite cabinets, ministères, grand et petit mondes politiques, avec la question concernant Edouard Philippe : Restera ? Restera pas ?


Une actualité suspendue, comme souvent.


Mais parmi les conséquences de la crise, les révélations et mises en lumière des conditions de logement et de lien avec le (télé)travail continuent de donner matière à études et sondages… Le logement doit-il, va-t-il changer ? La réponse à cette dernière question est évidemment négative, à court et moyen terme naturellement !


Et la Convention citoyenne  (sur le climat) de remettre sur la table le caractère obligatoire de l’injonction de les rénover (nos logements) - injonction qui, gouvernement après gouvernement, ne donne pas les effets escomptés, tous les chiffres hélas le confirment.


Une actualité comme suspendue…


-----------------


Testez gratuitement et sans aucun engagement pendant quelques semaines la Lettre HCL : Une adresse mail professionnelle et 3 clics... Offre d'essai temporaire

Image Quel été !