Un si long mois de février...

03/03/2020


--------------


Un long mois de février, très calme pour l'actualité Logement, mais riche de soubresauts ! Réforme des retraites et coronavirus sur fond de campagne pour les élections municipales...


Petite revue des éditos du mois :


HCL 512 du 3 février


A un petit jour près, on aurait pu gloser sur cette date palindrome du 2 février 2020 (02 02 2020) mais votre Lettre HCL paraît le lundi, ce jour étant bien le 3 février ! Beaucoup de choses dans votre Lettre justement.


Pas mal de chiffres et de présentations officielles sous leur meilleur jour, c’est normal pour nos gouvernants qui se font bousculer depuis la malheureuse proposition politique du fameux « choc de l’offre » !


Et puis cette semaine aura été celle de la traditionnelle présentation du rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le Mal-Logement. Au-delà des constats et des dénonciations utiles là où ça ne va pas (et les exemples sont hélas très nombreux), le thème, le focus cette année porte sur les ménages d’une personne seule  ce groupe est désormais le premier en France et constitue plus du tiers des ménages alors que le traditionnel Papa, Maman et 2 enfants n’en représente plus guère que 12% ! Les impacts en matière de politique Logement sont variés et particulièrement importants, encore plus lorsque d’autres difficultés sociales et financières conduisent inéluctablement à des conditions dégradées de logement. Et il ne semble guère que la société ait bien intégré ces bouleversements, à l’instar de celui du vieillissement de la population.


Enfin, on ne tirera pas ici sur l’ambulance, ce candidat à la mairie de Paris, ex ministre Macronien, qui promet une prime de 100 000 euros pour aider à l’accession à la propriété…


HCL 513 du 10 février


On entre dans la première semaine des congés d’hiver (zone C dont la région parisienne) et ça se poursuivra, pour les autres zones, jusqu’à la première semaine de mars. Une période qui s’annonce plutôt calme en principe sur les fronts qu’HCL scrute pour vous.


Mais, outre l’actualité très sage de la semaine, votre lettre signale, décrit et commente pas mal de documentation(s).


On peut citer une étude de la fédération des Esh sur le logement social en France et chez deux grands voisins, l’ouverture large au public du « portail » des géomètres-experts, deux ouvrages (pas encore lus, mais qu’on peut d’ores et déjà recommander, leurs auteurs obligent), les objectifs chiffrés de la Foncière Action Logement pour 2020 ou encore les premières conclusions de la première étude soutenue par le tout nouveau think tank d’Action Logement : « SRU : mixité de façade(s) » … on dirait un titre de Libé voire d’HCL !


En ce cœur des congés d’hiver - au moins pour la région Capitale – il n’est pas anormal que l’actualité scrutée par l’équipe HCL soit très calme.


Mais bon, comme presque toujours, il se passe tout de même des choses (*). Et notamment des publications utiles, comme la mise à jour de l’enquête permanente du CGEDD sur les prix de l’immobilier (long terme) initiée par Jacques Friggit, l’inventeur du « tunnel» éponyme.


HCL 514 du 17 février


Ce calme relatif permet aussi de faire le point avec des acteurs et de recueillir leur avis sur la situation et les perspectives : pour l’heure, le calendrier politique et les prochaines municipales semblent bien être la clé de toute réflexion  et les changements en cours et à venir d’hommes et de femmes, bien entendu, causés tant par les échéances électorales que naturelles - la pyramide des âges étant ce qu’elle est -  qu’institutionnelles (exemples : le Mouvement HLM  Action Logement  Administration  cabinets ministériels, etc.).


De quoi nourrir nos analyses et présentations à venir.  Affaire(s) à suivre…


HCL 515 du 24 février


La période reste plutôt calme. La dernière ligne droite de la campagne des élections municipales n’y est pas étrangère. Et les congés scolaires d’hiver…


Bon, la problématique Logement n’est pas si absente que ça des débats de politique locale, contrairement à ce que l’on avait pu en dire. D’ailleurs, avec le projet de future « Loi 3D », les HLM commencent à craindre que les aménagements promis de l’autonomie fiscale des collectivités puissent conduire à réduire ou supprimer, selon les territoires, les exonérations de TFPB qui constituent l’une des dernières et rares subventions publiques directes significatives.


Les mêmes HLM – la direction du Mouvement avait mis ce sujet à l’ordre du jour -  semblent ne plus craindre une éventuelle modification des règles de consolidation (dans les bilans des actionnaires) qui aurait pu écorner l’affectation sociale du patrimoine, vieille crainte pas forcément toujours infondée…


Logement social toujours, et territoires bien sûr : le rapport annuel de la Cour des comptes (sans président à ce jour…) qui sera publié mardi s’intéresse à la numérisation de la demande, qui d’ailleurs va être fortement impactée par la nouvelle gestion « en flux »…


Affaire(s) à suivre !

Image Un si long mois de février...