2019... après l'intention disruptive, une année pleine de surprises ?

02/01/2019


-------------


C'est de saison et de bonne tradition : on se souhaite les uns les autres une bonne année !


La liste est longue des voeux, souhaits voire multiples et disparates revendications...


Et le Président Macron, comme réponse au mouvement des gilets jaunes, de décider l'organisation d'une gigantesque séance de bons voeux durant tout ce premier trimestre.


La montagne accouchera-t-elle d'une souris comme le pensent beaucoup ou bien en naitra-t-il de bonnes et nouvelles pratiques et politiques comme l'espèrent certains ? Nul ne le sait, bien sûr.


Le Logement, pourtant l'un des principaux facteurs d'inégalité, n'a pas été au centre des multiples revendications et débats de ces dernières semaines chaudes de 2018. Encore un paradoxe.


Les HLM n'ont guère profité du moment pour essayer d'avancer leurs pions (ou plutôt faire reculer le Gouvernement) mais la fenêtre de tir leur est certainement encore ouverte.


Et l'occasion est belle pour les collectivités locales et leurs élus qui pourraient bien voir leur place et leur rôle (mieux) reconnus par ce Pouvoir qui les avait plutôt malmenés.


Une année pleine de surprises, à n'en pas douter !


Affaire(s) à suivre...


-----


ps : après la séquence gilets jaunes et les épisodes Benalla, on s'autorise cette année une carte de voeux en mode kitsch...

Image 2019... après l'intention disruptive, une année pleine de surprises ?