Les HLM : "Non merci M. le Premier ministre" !

12/10/2017


---------------


Les HLM répondent « non merci ! » au Premier ministre


Le courrier est à la signature.
Il reflète la position du bureau fédéral du Mouvement HLM qui se tenait hier.
En résumé, la main tendue du Gouvernement n’en serait pas une.


Le Premier ministre a écrit hier aux HLM.


Après les déclarations du Président Macron de vendredi dernier, le Gouvernement est déterminé, si ce n’est à boucler le dossier, du moins à en finir avec la crise « HLM », provoquée, on le rappelle,  par les annonces de la baisse des APL (60 € par mois en moyenne) financée par une baisse des loyers du seul secteur social. En résumé…


Toujours en résumé, au delà du « modèle » qui est touché, les bailleurs sociaux contestent les calculs sur les « compensations » prévues. Le Gouvernement, jusqu’alors plutôt léger sur le chiffrage de ses propositions a amélioré sa copie et  vient d’adresser au Mouvement HLM un courrier explicatif et d’offre de réouverture des discussions, signé du Premier ministre (HCL s’est procuré une copie de ce document). Une annexe chiffrée détaillée y est jointe.


Selon nos informations, hier soir encore les réactions des instances HLM étaient contrastées.  D’abord plutôt bien reçues par certains, il semble que les propositions écrites du Gouvernement n’appaisent pas vraiment la colère (et la détermination à en découdre) de la grande majorité des dirigeants du Mouvement.


En résumé, la main tendue du Gouvernement n’en serait pas une.


D’autant que beaucoup côté HLM trouvent le courrier du Premier ministre en retrait par rapport aux ouvertures du Président Macron ( « pas de couperet », etc.) en ce qu’il n’aborde pas la remise en question du fameux article 52 du projet de loi de finances déposé par le Gouvernement.


Dans l’entourage du Président de l’USH on déclare que l’attitude n’est pas celle de la citadelle assiégée mais que le discours sur la baisse des loyers/APL n’est pas « entendable » par les HLM dans le modèle actuel.


Bientôt un Livre noir de la réforme Mézard-Denormandie ?


L'USH a calculé que la baisse globale de loyers  -  1,7 milliards d'Euros dès l'an prochain - conduirait 200 organismes à être en autofinancement négatif (dans le rouge) dès 2018… et les mesures de compensation exposées dans le courrier du PM porteraient, pour l’essentiel, sur l’investissement et les années suivantes analyse-t-on à l’USH.


La campagne de communication/lobbying des HLM devrait ainsi se poursuivre avec notamment (info exclusive HCL) la préparation d’un « Livre noir de la réforme Mézard-Denormandie »…


Le Gouvernement voulait que la « paix des braves » puisse être signée très vite, cette semaine même selon certains échos… Remettre sur le métier ?


---------


A l’heure de ce papier, HCL n’a pu obtenir aucune précision, ni de Matignon ni du ministère de la Cohésion des territoires, pourtant sollicités.


--------


Illustration : photo officielle site du Gouvernement (J.Saget/AFP)


-------------


Plus d’information(s) dans nos éditions hebdomadaires (réservées aux abonnés)


Profitez de notre offre en cours


-------


Un ouvrage de référence « Logement social : panorama et acteurs » en vente directe

Image Les HLM : "Non merci M. le Premier ministre" !