1er tour des législatives : Cosse battue, Ferrand en bonne position

12/06/2017


Editorial lettre HCL 389
--------------------------


C’est peu dire que la vague législative Macroniste a emporté bien des politiques, y compris ceux qui se sont intéressés au Logement.


Parmi les personnalités du précédent quinquennat dans le radar HCL, Sylvia Pinel et François Pupponi passent le 1er tour en position favorable… La première aura été (un peu) ministre du Logement et le second n’a pas eu de portefeuille mais avait hérité de la présidence de l’Anru. Trois ministres de François Hollande ont été sèchement battus et ne seront même pas au 2ème tour : Cécile Duflot, la ministre de l’emblématique loi Alur, François Lamy, celui qui aura lancé le très attendu NPNRU et même la très appréciée dernière ministre du Logement Emmanuelle Cosse ! L’éphémère titulaire du portefeuille de la Ville, Myriam El Khomri (certes surtout connue pour la récente et controversée loi Travail) est qualifiée pour le 2ème tour mais en mauvaise position. Celui qui fut le véritable ministre du Logement pendant qu’il occupait Matignon, surtout durant la pause Pinel au Logement, semble sauver sa tête. Manuel Valls, sans candidat LREM face à lui, aborde le 2ème tour en tête et devrait ne pas voir sa (longue) carrière politique brutalement interrompue.


Même coup de balai chez les parlementaires « de base ». Par exemple, les deux co-rapporteurs PS de la loi Alur, Audrey Linkenheld dans le Nord et Daniel Goldberg en Seine-Saint-Denis ne siègeront plus au Palais Bourbon…


Dans l’Est, très sévèrement battu, le très consensuel président du Mouvement HLM et quasi-inamovible député PS de la Meuse – 6 mandats depuis la vague rose de 1981  -  aura livré le combat (électoral) de trop !


Son jeune collègue Richard Ferrand, tout à l’Ouest, vire en tête de ce 1er tour dans sa circonscription et devrait ainsi être renouvelé malgré les « affaires »… Conservera-t-il son portefeuille ministériel, le mal nommé « cohésion des territoires » ? ou bien se retrouvera-t-il au « perchoir » à l’Assemblée Nationale ? ou bien encore une procédure judiciaire viendra-t-elle contrarier ce beau parcours ?


Affaire(s) à suivre !


------------


Plus d’information(s) dans nos éditions hebdomadaires réservées aux abonnés.


Voir notre offre de bienvenue actuellement en cours.

Image 1er tour des législatives : Cosse battue, Ferrand en bonne position