Les élus des grandes collectivités urbaines valident l'objectif SRU de 25 %

23 et 24 mars - Arras


Premières Journées nationales de France urbaine


La grande association, sa centaine de métropoles, agglomérations et grandes villes (1200 communes au total) qui « pèse » ses 30 millions d’habitants ne souhaite donc pas revenir sur l’article 55 de la Loi SRU et son niveau renforcé de 25 % de logements sociaux –proposition 12 de leur manifeste (voir page 15)


Grande nouvelle et surtout belle confirmation ! Même si, en réponse aux questions d’HCL sur ce sujet, le président Jean-Luc Moudenc (maire de Toulouse) confirme bien et précise « Nous adhérons à l’objectif de 25 % mais voulons en assouplir les modalités » notamment «  pour ne pas reproduire des quartiers à problèmes avec une telle injonction en concentrant les populations » explique Gérard Collomb (sénateur maire PS de Lyon, l’artisan du fameux « modèle Lyonnais » que l’on cite aussi en matière de Logement et partisan du candidat Emmanuel Macron). Leur collègue maire PS de Dijon, François Rebsamen (ancien ministre de F. Hollande, qui oscillerait entre soutenir B. Hamon et  E. Macron) pointant toutefois, exemples à l’appui, l’effet de « marche » du passage de 20 à 25 %... et les délais imposés.


---------------


Plus d'information dans nos éditions hebdomadaires (sur abonnement)

Image Les élus des grandes collectivités urbaines valident l'objectif SRU de 25 %