30% des bénéficiaires de l'APL ne paieraient plus de loyer...

25 janvier 2017


 


30% des bénéficiaires de l’APL ne paieraient plus de loyer…


Bombe ou pétard mouillé ? François Pupponi en public hier a ouvert la polémique lors d’une réunion à Paris consacrée au logement en affirmant que « 30% des allocataires n’ont plus de loyer à charge ».


Le député-maire PS de Sarcelles, qui avait plaidé pour la suppression de l’APL aux étudiants,  réputé pour son franc-parler est aussi président de l’Anru : il connaît bien ces sujets ce qui donnerait plutôt du crédit à ces propos … étonnants.


Interrogé par HCL  au sortir de la table ronde en question, il confie  « ce sujet est tabou, je le sais !  (…) j’ai décidé d’en parler ouvertement car nous sommes désormais en campagne. Lorsque je présidais le groupe parlementaire de travail sur les APL  (*) au printemps 2015, ces chiffres circulaient et l’Administration, que j’ai maintes fois questionnée,  ne démentait pas, voire acquiesçait en silence… ».


Selon F. Puponni, ce serait le mécanisme du forfait de charges qui permettrait une allocation égale ou supérieure au loyer quittancé.


Sa collègue députée PS du Nord, Audrey Linkenheld,  elle aussi membre de ce groupe de travail, répond à HCL en rappelant que cette « rumeur » avait été lancée par le député LR Benoist Apparu, ancien ministre du Logement de N. Sarkozy… Elle précise qu’elle reste très dubitative (comme beaucoup) face à un tel chiffrage.


Questionné par HCL, le DG du Mouvement HLM est interloqué par l’importance de cette proportion et nous promet (sa direction des études économiques) des précisions…


Affaire(s) à suivre


(*) Les conclusions du groupe de travail – 26 mai 2015


Plus d'information(s) dans nos éditions hebdomadaires (sur abonnement)

Image 30% des bénéficiaires de l'APL ne paieraient plus de loyer...